Faire connaissance avec l’humain derrière votre entreprise...
Isabelle Carrière - Coaching, Ateliers, Inspiration
Icone panier d'achat
0



S'arrêter pour mieux réfléchir


2019-07-18

S'arrêter pour mieux réfléchir

LE geste à poser pour mieux performer soi-même et coacher son équipe!

Vous le savez, les journées passent à la vitesse grand V. Une chose de faite et vlan… cinq autres qui vous tombent dessus. Satisfait, vous cochez deux choses sur votre interminable liste de choses à faire et 8 autres s’ajoutent.

Et la situation se répète… jour après jour, semaine après semaine. Un sentiment de déjà vu ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul !

Mais il y a plus : nous attendons beaucoup de nous même. Nous donnons et redonnont! Pas étonnant que les leaders soient épuisés; ils sont en mode « pilote automatique » et pas toujours bien outillés pour répondre aux besoins de leur équipe.

En 2018, une enquête réalisée par le gouvernement du Québec a révélé que 3 chefs d’entreprise sur 4 vivent de la détresse sur le plan psychologique. La dépression, un sujet tabou dans le monde des affaires, touche plus de 11 % des dirigeants.

Alors, quel est ce geste tout simple à poser dès maintenant ?

Prendre le temps de s’arrêter pour mieux coacher son équipe et pour être mieux vous-même!

Vous avez bien lu ! Mais voilà, prendre le temps de s’arrêter est bien mal perçu et ne fait pas toujours partie du vocabulaire des leaders. Pour de nombreuses personnes, dont font partie les dirigeants, le temps d’arrêt est synonyme de :

  • Perte de temps
  • Incompétence
  • Manque d’efficacité, voire d’efficience
  • Performance médiocre
  • Paresse

Un jour où je n’arrivais plus à penser et où j’avais mille choses à réaliser en même temps, j’ai décidé de prendre quelques minutes pour respirer et regarder un oiseau passer tout doucement par la fenêtre. Quelqu'un est arrivé derrière moi et m'a lancé : « Tu as le temps de regarder les oiseaux toi? ».

Et pourtant… S’arrêter permet de mieux repartir, d’optimiser sa performance, d’être plus présent à l’autre et surtout de s’investir au travail sans tomber au combat. 

Mettre son masque à oxygène en premier

Personnellement, j’ai compris à la dure que le leader est d’abord et avant tout un être humain avec toutes ses possibilités et ses limitations. Le problème ? Les leaders oublient de mettre leur masque à oxygène en premier. Ils sont les premiers à prêter assistance et les derniers sur leur liste de priorités. Ils s’oublient et oublient de prendre le temps de respirer et de s’arrêter alors qu’ils en auraient bien besoin !

Car, pour permettre à son équipe de développer son plein potentiel, optimiser sa performance et assurer la croissance pérenne de l’entreprise, il n’a d’autre choix que celui d’apprendre à mettre son masque à oxygène en premier et s’accorder des temps d’arrêt, et ce, sans culpabilité.

Prenez le temps de vous poser ces questions.. 

Ce temps d’arrêt me permettrait-il de gagner en efficacité?
Ce temps d’arrêt contribuerait-il à préserver mon capital énergétique?
Ce temps d’arrêt me permettrait-il d’être un meilleur leader?
Est-ce que je faciliterai l’atteinte de mes objectifs grâce à ce temps d’arrêt?
Ce temps d’arrêt facilitera-t-il ma prise de décision?
Ce temps d’arrêt enrichira-t-il mes relations interpersonnelles?
Ce temps d’arrêt est-il bénéfique pour moi?
Ce temps d’arrêt est-il bénéfique pour mon équipe?

Bonne réflexion!

         

© Isabelle Carrière